English version
Acheter et exposer, en ligne et en galerie
Accueil
Contact - Mon compte- Se déconnecter
Bienvenue. Identifiez-vous pour accéder à votre interface personnalisée. Nouvel artiste ? Inscrivez-vous gratuitement.

LEXIQUE TECHNIQUE DES ARTS


Afficher tout l'annuaire/Rechercher
Tableau resine_cetonique

Laropal A

Resine cetonique



Les résines cétoniques ou polycyclohexanones, sont des produits de condensation de la méthylcyclohexanone et/ou de la cyclohexanone.

Ces résines ont été largement utilisées dans les vernis pour peintures depuis les années cinquante.
Ces produits sont généralement additionnés comme additifs, dans les peintures ou les vernis, dans des concentrations variant de 5 à 50%, pour améliorer les propriétés de transparence et de dureté.
En dépit du fait que ces résines sont plus sensibles à l'oxydation que les résines acryliques ou vinyliques, elles ont été largement utilisées dans la préparation des vernis portant le label des vieux maitres de la peinture.
La raison de ce choix réside dans les propriétés optiques des résines cétoniques.
Les résines cétoniques ont été utilisées en remplacement des matériaux traditionnels des vernis tels que la résine dammar et la gomme mastic, lesquels sont encore utilisées pour leur propriétés esthétiques.
Les résines cétoniques et les résines naturelles ont en commun leur bas poids moléculaire, et leur indice de réfraction élevé, les deux qualités nécessaires pour apporter au vernis de bonnes propriétés optiques.
Le produit de BASF Laropal K80 a un poids moléculaire de 400 à 500 et un indice de réfraction de 1,529.

Les résines cétoniques ont une tendance à l'auto oxydation. Une des conséquences de l'auto oxydation est le vieillissement du film, entrainant un rapide changement de sa solubilité, restant uniquement en présence de solvants polaires, une tendance au jaunissement et plus grave une perte d'élasticité pouvant entrainer des risques de craquelures de la couche picturale.

La résine cétonique Laropal K80 n?étant plus produite par le fabricant BASF, la Société TALENS a dû remplacer la résine des vernis de sa gamme Rembrandt.

Les résines cétoniques ont été remplacées par des résines produit de la condensation de l'urée et d'aldéhyde aliphatique ref Laropal A81 de BASF par exemple.
Ces résines sont plus abouties, car elles sont optiquement très proches des résines naturelles, elles présentent une stabilité très grande face aux attaques de l'environnement, et demeurent solubles dans des fractions d'huiles minérales à faible teneur en hydrocarbures aromatiques


résine cétonique la résine cyclohexanone (LAROPAL K80,BASF)
résine urée/f ormaldéhyde/isobutyraldéhyde (LAROPAL A81, BASF).

Voir fiche vernis synthétiques



Particularité :



>Donnez votre avis.